Project Description

SYLVIE-LE BRAS-CHAUVOT-©-JACQUES-BOURGUET

Présence : samedi 21 et dimanche 22 novembre

Une carrière partagée entre les métiers du textile, et le journalisme de mode, a conduit Sylvie Le Bras-Chauvot à s’interroger sur l’icône Marie-Antoinette. Au fil d’une biographie originale très documentée, l’auteur de Marie-Antoinette l’affranchie explore de façon inédite la garde-robe de la reine, en éclaire le sens, et bouleverse les idées reçues.

Marie-Antoinette l’affranchie – Armand Colin 

Objet de curiosité autant que de médisances avant même son arrivée en France, Marie-Antoinette avait pour atouts un charme naturel, une fraîcheur ingénue et des manières spontanées insolites à Versailles.

Reine de de France à dix-huit ans, enfin libre d’interpréter à sa manière le rôle qui était le sien, elle devint la plus éblouissante… et la plus désobéissante des souveraines. Avec sa garde-robe pour mode d’expression personnel, elle révolutionna la culture des apparences à laquelle l’étiquette était étroitement liée en renversant les codes séculaires.

Une petite révolution de palais poursuivie à Trianon où elle se libéra totalement des carcans corporels entraînant à la ville toute une génération de femmes en quête de modernité. Son succès fut immense, puis se retourna contre elle, laissant à la postérité l’imagerie simpliste d’une reine dépensière et frivole entretenue depuis lors.

Aujourd’hui, il est temps de dépasser les préjugés du passé pour en comprendre enfin le sens et la portée.

S’appuyant sur les documents d’archives, l’iconographie de l’époque, les écrits des mémorialistes et des chroniqueurs du temps, Sylvie Le Bras-Chauvot bouscule les idées reçues et nous raconte avec brio le destin d’une femme broyée par l’histoire dont le portrait nuancé la rend plus proche de nous.