Project Description

Présence : samedi 23 et dimanche 24 novembre 

Laurent Bègue écrit des albums pour faire découvrir aux enfants les héros de la mythologie, des personnages historiques ou des grands événements.

Louis XIV, de la régence au château de Versailles – Belize

Fils du roi Louis XIII et d’Anne d’Autriche, Louis XIV n’a que 4 ans quand il succède à son père. Trop jeune pour gouverner, sa mère assure la régence. Avec l’aide du cardinal Mazarin, elle formera l’héritier à devenir roi. Au cours de cette période, la famille royale doit faire face à la guerre contre l’Espagne puis à la révolte des Parisiens et des princes. Le jeune roi doit alors quitter Paris pour se réfugier au château de Saint-Germain-en-Laye. Il gardera un souvenir meurtri de cet épisode et une forte hostilité pour Paris qui le conduira, plus tard, à créer Versailles… Son règne, de 1638 à 1715, sera le plus long de l’histoire de France, que Louis XIV marquera par son goût pour le pouvoir, la guerre et les arts, qui feront la grandeur de la France.

Napoléon à Austerlitz, la bataille de trois Empereurs – Belize

La bataille d’Austerlitz, surnommée « la bataille des trois Empereurs », voit la Grande Armée affronter les forces de l’empereur, François II du Saint-Empire (François Ier d’Autriche) et celles du tsar Alexandre Ier, un an jour pour jour après le sacre de Napoléon. Après avoir détruit la principale armée autrichienne à Ulm, en octobre, Napoléon s’est emparé de Vienne en novembre, sans que le général russe, Koutouzov, ne tente de défendre la ville. En novembre, Napoléon est en large infériorité numérique (50 000 hommes contre 86 000) et a tout lieu de craindre que celle-ci ne s’aggrave avec l’arrivée de la Prusse dans le conflit. Il lui faut une bataille rapidement. L’Empereur va tout faire pour exagérer sa faiblesse aux yeux de l’ennemi et l’amener sur le terrain qu’il aura choisi. Ce sera Austerlitz et la célèbre bataille qui s’en suivra… La bataille d’Austerlitz est considérée comme le chef-d’oeuvre tactique de Napoléon et est encore étudiée dans les écoles militaires. L’Empereur a réussi à cette occasion l’exploit unique de choisir le terrain, d’y amener l’ennemi et de lui imposer son plan…