Project Description

Présence : samedi 23 et dimanche 24 novembre

Jean-Michel Beuriot fait ses débuts dans la bande-dessinée en illustrant des récits complets aux Éditions du Lombard. Publié dans (À Suivre), il acquiert une réputation qui le mène à un premier album chez Glénat, Le Bruit des bottes. Avec Philippe Richelle, il dessine Belle comme la mort pré-publié dans la revue (À Suivre) et paru en 1995 chez Casterman. Il dessine ensuite, toujours sur un scénario de Richelle et chez Casterman, la série Amours fragiles (7 tomes parus). En 2016, il se lance, avec le même complice, dans un one-shot retraçant une partie de la vie de Voltaire.

Voltaire, le culte de l’ironie – Casterman

Un portrait nuancé et documenté d’une figure majeure des Lumières qui suscite encore et toujours la controverse.

Château de Ferney, 1765, Voltaire reçoit son biographe. Lors d’entretiens, il raconte, des épisodes marquants de son parcours : enfance chez les Jésuites, premiers émois, découverte de l’écriture, désir d’ascension sociale, notoriété acquise par des pamphlets sulfureux, emprisonnement à la Bastille, exil en Angleterre, participation à l’Encyclopédie… Mais ce n’est pas parce qu’il évoque le passé qu’il en oublie d’être attentif à son temps, et particulièrement à l’affaire du chevalier de La Barre, un jeune homme exécuté pour crime contre le Christ et la foi pour avoir dégradé des symboles religieux. Scandalisé, Voltaire se battra pour réhabiliter sa mémoire et sauver les « complices » du chevalier en éveillant les consciences.