Deschamps Patrick

//Deschamps Patrick
Deschamps Patrick 2018-11-13T14:54:02+00:00

Project Description

Présence : dim 25

Patrick Deschamps est né en 1949 à Paris. Après des études d’Histoire et de Sciences politiques, et une expérience de professeur d’Histoire au lycée français d’Athènes, il rejoint Pathé Cinéma et participe à plus de 800 films pour la télévision, ayant pour trait, pour la plupart, à l’Histoire. Il a pris le rôle de scénariste pour plusieurs BD parues dernièrement aux Éditions du Triomphe.

1918, Du printemps tragique à l’Armistice (Éditions du Triomphe)

Février 1918, la Russie est terrassée et les Allemands vont pouvoir alors exploiter et leur supériorité numérique et de nouvelles techniques de combats combinant troupes d’assaut et artillerie… Français et Anglais, épuisés en vaines offensives, intensifient la production de camions, de caons, de chars et d’avions et résistent in extremis aux trois offensives allemandes du printemps.

Foch a été nommé à la tête des armées alliées mais c’est l’application de la directive n°4 de Pétain, tactique défensive originale, qui met en échec les Allemands en juin et juillet 1918.

Dés la mi-juillet, Foch, aidé par l’arrivée des Américains, lance des offensives frontales qui obligent les Allemands, minés par le blocus maritime, à la retraite.

En septembre, depuis Salonique, Franchet d’Espérey ébranle définitivement l’alliance des puissances centrales.

Pour ne pas capituler complètement, les généraux allemands s’attachent ensuite à signer rapidement l’armistice. Si dans les capitales européennes, c’est le soulagement, le soir du 11 novembre 1918, Clémenceau confie avec lucidité au général Mordaq: « Nous avons gagné la guerre et non sans peine. Maintenant il va falloir gagner la paix, et ce sera encore plus difficile. » L’Armistice, une paix ratée ?

Louis Renault. 1877-1918. Tome 1 Inventeur de génie et artisan de la Victoire. (Éditions du Triomphe)

Le jeune bricoleur Louis Renault n’a que 14 ans lorsqu’il installe au fond du jardin de la maison familiale, à Boulogne-Billancourt, un atelier de mécanique. Là, il va dessiner, concevoir, modifier, multiplier les inventions et déposer ses premiers brevets. Nous découvrons l’inventivité incroyable d’un jeune homme puis le travail acharné du jeune chef d’entreprise à travers les yeux d’un de ses plus fidèles employés.

Le lecteur est plongé dans l’aventure automobile : à 21 ans, Louis construit sa première voiture, la Renault Type A, en modifiant un tricycle. Puis les événements s’accélèrent pour le jeune ingénieur : les courses, l’accident tragique et la mort de son frère, l’industrialisation de la production de voiture dans son usine. Août 1914, l’heure de la mobilisation générale a sonné. Dès septembre 1914, ce sont des taxis Renault qui acheminent en grande partie les 6 000 soldats vers la bataille de la Marne. Tout en mettant en œuvre une politique sociale innovante pour l’époque, ce sont d’abord des centaines de milliers d’obus, voitures et camions qui sortiront de ses usines. Puis ce sera le célèbre char d’assaut FT véritable fer de lance de la victoire de 1918. En mobilisant sa force industrielle au service de l’effort de guerre, Louis Renault fait entrer son histoire personnelle dans la grande Histoire.

Patrick Deschamps est scénariste de plusieurs BD aux Éditions du Triomphe. Après Les fantômes de Katyn, parue en avril 2017, il retrace le portrait de Louis Renault, figure incontournable de l’industrie française du XXe siècle. W. H. Williamson le seconde au dessin. Ce passionné d’aviation adapte ici son talent à l’aventure d’un génie de l’automobile. Une BD inspirante, accessible à un jeune public à partir de 12 ans.