Project Description

SOPHIE-CARQUAIN-©-CÉLINE-NIESZAWER

Présence : dimanche 22 novembre

Romancière, journaliste et scénariste, Sophie Carquain est l’auteure de nombreux ouvrages dont Trois filles et leurs mères, Le roman de Molly N (Charleston), J’aimerais te parler d’elles (Albin Michel jeunesse) Simone de Beauvoir, une jeune fille qui dérange (Marabulles). Des livres qui célèbrent à leur manière la liberté des femmes.

 Nous étions Résistantes – 75 ans après, elles racontent – Alisio

« Nous voulons toutes croire que nous survivrons, que nous sortirons bientôt de cet enfer, que les nazis perdront la guerre et que nous pourrons raconter au monde entier ce que nous avons vu, ce que nous avons subi… »

17 juin 1940. Les ondes diffusent encore la parole du maréchal Pétain que déjà certains Français décident de « faire quelque chose ».

Fille de militaire, Odile Benoist-Lucy entre en Résistance à 19 ans, délivrant avec sa sœur des messages engagés sur les murs de Paris et de Saint-Germain-en-Laye. Arrêtée et condamnée à mort, elle voit sa peine commuée en travaux forcés et est déportée dans des prisons allemandes au gré d’un périple inhumain.

Michèle Agniel rejoint la Résistance dès l’âge de 14 ans. Elle commence par transporter des tracts dans son cartable de collégienne avant d’intégrer avec sa famille un réseau d’évasion, et de convoyer des aviateurs alliés. Arrêtée, internée à Fresnes, elle est déportée à Ravensbrück avec sa mère le 15 août 1944.

Dès leur retour en France à la Libération, Odile et Michèle décident d’œuvrer au devoir de mémoire. Elles font aujourd’hui partie des dernières Résistantes à pouvoir encore témoigner et nous livrent dans cet ouvrage le récit croisé de leurs combats et de leurs épreuves.